La 8ème édition du Festival du Jeu de Montpellier 2017 « Sortons Jouer ! » s’est tenue cette année dans le palais des congrès de Montpellier, le Corum, et sur la grande place de l’esplanade sur et aux pieds des marches du palais. Ceci n’aurait pas été possible sans le soutien de la Métropole de Montpellier, et nous leur en sommes très reconnaissants.

Plus de 5500 visijoueurs sont venus passer un moment de détente, de réflexion ou même d’adresse pendant le week-end des 13 et 14 mai. Une fréquentation en hausse de plus de 60% par rapport à l’année dernière.

En résumé, cette édition 2017 du Festival du Jeu de Montpellier, cela a été :

  • 3 soirée pré-festival dans les bars à jeux partenaires, Barraka’Jeux, Lud’M et le 8 Café Ludique, qui ont permis dans un cadre plus intimiste de présenter les jeux de 3 éditeurs et de les faire tourner toute la soirée en avant-première du festival. 3 tournois ont également été organisés : un de 7 Wonders Duel, un de Celestia et un de Kingdomino. Ces soirées ont attiré une centaine de personnes ;
  • le week-end a accueilli plus de 200 jeux différents, sans compter les prototypes et les jeux en bois situés en extérieur, une cinquantaine d’éditeurs dont une quinzaine ayant fait le déplacement, des auteurs comme Florian Siriex, Christophe Lauras, Clément Leclerc, Dr Pilule et un illustrateur Biboun ;
  • un peu plus de 5500 visijoueurs (contre 3300 l’année dernière) qui sont venus s’amuser, la plupart du temps en famille ;
  • un espace extérieur de près de 1000 m2 sur la place de l’esplanade, la grande place de Montpellier, qui a accueilli des jeux surdimensionnés en bois pour le plus grand bonheur des petits et des grands ;
  • une boutique du festival pour permettre à tout un chacun de repartir avec en souvenir son jeu coup-de-cœur.

Pour vous rappeler de bons souvenirs ou découvrir ce qu’est le Festival du Jeu de Montpellier, Jean-Michel de l’Ouvre-Boite, une des associations partenaires, a réalisé un petit clip :

Vous pouvez également visionner les différentes galeries photos

ou encore d’aller lire la revue de presse de cette édition (en cours de réalisation).

 

Partager cette page sur...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone